Concert "Venise et Bragance", 9 et 10 avril 2011

mercredi 20 avril 2011
par  JMG
popularité : 5%

Cette fois-ci c’est Josette (spectatrice assidue des concerts EVP) qui me dit "Il n’y a pas de CD d’avril 2011 ?"

J’étais en Birmanie, j’avais fait toutes les répétitions et les boules de ne pas participer...

Alors la pochette...

Bon comme elle fait des super tartes au citron, dans un esprit totalement désintéressé mais par esprit de conciliation, pour faire plaisir quoi, je m’y suis collé...

Le motif bien connu vient du Palais des Doges, œuvre magistrale avec une gestion extraordinaire des pleins et des vides, des matières superbes, dans un des plus beaux sites....

L’extérieur du bâtiment invite au respect quant à sa conception technique [1] , mais ce n’est rien comparé à l’intérieur : comment est faite la charpente de la salle du grand conseil ? Les fondations dans la lagune ?

Le "granito" [2] en particulier de cette grande salle sans une seule trace de reprise, ni joint de fractionnement, et pas une fissure ?

Les Doges ont sans doute voulu en mettre plein la vue, mission accomplie même quelques siècles plus tard, mais certainement aussi montrer leur savoir faire et...ce faire plaisir !!!

La construction est du milieu du XIVe siècle, on y lit une influence gothique mais avant tout une grande audace créatrice, tant dans les lignes directrices que dans la gestion du "macro-foutoir" [3], ces dizaines de petits détails comme les ouvertures, les répétitions, destinées à casser la rigueur des ordonnancement principaux...

Dans le droit fil, la police choisie est "A-Charming-Font-Superexpanded", pas forcément très lisible (pas de réclamation à ce jour)

Pour le dos, le principe est le même que pour la pochette de juin 2011 : deux photos (texte agrandi avec word (pas ou peu de pixellisation) et fond), ajustement avec la transparence

1 : honnêtement, les poteaux en plein milieu des arcs, c’est mécaniquement gênant (l’effort passe tout droit pour aller sur les appuis inférieurs)

Photo Wikipédia

Le parti architectural est manifestement d’exprimer la maîtrise technique : le mur plein est en partie supérieur et plus on descend plus la façades est ajourée

Ceci donne un côté "décor de théâtre", la face "crème chantilly" vénitienne...

Noter que les italiens sont très forts en murs-rideaux..

2 : gourdinisme.

Ce sont toutes les animations du volume brut

Un autre exemple pour illustrer le macro-foutoir le palais des papes à Avignon (d’après le "Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle")

3 : Sols en Granito & Terrazzo


Portfolio

JPEG - 95.8 ko JPEG - 68.5 ko JPEG - 54.8 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois