Générale du 17 septembre 2011

samedi 17 septembre 2011
par  JMG
popularité : 5%

Le mur d’image évolue avec la souris (clic gauche maintenu et déplacer) et sa molette
Au survol, des miniatures le titre apparaît
Un clic sur une photo : elle s’agrandit avec un halo blanc
Un clic sur l’icône en forme d’écran entre les deux flèches en bas au centre lance le diaporama
Un dernier clic sur les deux flèches en bas à droite et le diaporama passe en plein écran....








<cooliris|id_article=163>

Ambiance habituelle de générale, en même temps sérieuse et détendue, tout le monde est là, mais on n’a pas les beaux habits, il n’y a pas ce frémissement d’excitation sur la lame du rasoir..

La pianiste et la soliste ont leurs petits, jeunes car elles ne sont pas bien vieilles, malicieux, il faut s’en occuper... tous les parents apprennent tôt ou tard à sauter à la corde...avec plus ou moins de souplesse..

C’est déjà le patrimoine, les gens entrent et sortent, certains font une pause pour écouter, ils sont bien élevés, l’érudite de service explique à voix basse "Saint Machin est venu venger les Sarrasins à Azincourt le vendredi 25 octobre 1415 et il a arraché Durandal", les badots sont sidérés, tout ça à cinquante mètres de la maison, "mais si j’aurais pas éteint le gaz ?"...

La lumière n’est pas terrible, les vitraux s’en contentent, comme ils sont beaux, un rien les nourrit, le jeu des couleurs en est presque plus naturel et dans ces châsses de pierre, les miniatures répètent à l’envie et pour toujours l’histoire de "Saint Machin venu venger...".

Remarque comme l’artiste a serré son sujet : c’est concis, centré, rien de plus rien de moins... un modèle

Mon évêque à la tête de bois est toujours(1) en pénitence, sur sa mezzanine, vrai qu’il n’a pas l’air marrant, il a gagné le cierge pascal..

Ha ha !! joueur ?

Ce matin, à la salle, les barres étaient un poil trop chargées, ça nuit à la concentration (mais c’est bon pour le transverse, et quand le transverse va, tout va, comme dit Sylvie, enseignante, animatrice de gym et clarinettiste) quand même faudra être plus prudent.

Un grand black bien sapé vient déposer des offrandes devant la statue de Jésus, fraternellement prière fugitive..."donne-lui ce qu’il veut-pourquoi-pas ?"

La Chantal de garde loge au dessus de la sacristie, elle veille sur son église, avec des petites attentions comme le joli bouquet devant le bois taillé en bas relief de Marie en visite chez Élisabeth, elle veillerait même jalousement, ce ne serait pas surprenant, au delà des objets, précieux, les lieux sont habités, par le Temps, les gens, "et-Dieu-dans-tout-ça"..
S<sup class="typo_exposants">te</sup> Vierge D
Il y a cette si belle sainte vierge dans la chapelle à droite depuis le porche, la sculpture en elle même est ravissante, pleine d’élégance, chargée de la sempiternelle histoire, la peste ou la lèpre, ou le bateau dans la tempête, "si je m’en sors"... je fais un don... reconnaissance... reconnaissance..., "me laisse-pas-dans-cette-galère,-c’est-promis", reconnaissance... et puis les fils, les petit fils se font la guerre, faut brûler les icônes à Grand’Pa, ce vieux fou, ses rationcinades à dormir debout..., tu verras toi aussi ton dos deviendra dur...m’en fiche, je suis immortel, IMMORTEL TU ENTENDS ? allez ouste ! à la brocante la merveille !

Mais le bon bourgeois Résistant va en cachette subtiliser le joyau, il reviendra en lumière quand le fils du fils ..

Tout lentement la poussière se dépose, elle ensevelit patiemment les époques, les amours, les jeunesses... l’engourdissement les enserre, il y a une nostalgie terrible en pensant à la Dame du Lac, si belle, ces gamins à ses pieds décidés à passer quelques heures avec elle, ils sont sous deux mètres de cette fine terre accumulée sans bruit, insidieusement, en catimini, grain après grain, même si Chantal passe le balai trois fois par semaine et, ravi, Coppens va trouver son bout d’os...

Gentiment il explique, elle courait dans la savane debout sur ses jambes pour voir au dessus des herbes, il faisait grand beau, Lucie dans le ciel, il y a trois millions d’années...

Et encore bien avant de plus en plus loin, jour après jour, jusqu’à la grosse molécule formée dans une proto-étoile et venue ensemencer l’océan primitif... oui mais !!!

Quand notre planète sera brûlée par le soleil et dispersée, la petite molécule de qui va aller ensemencer là-bas l’océan primitif ?

Devine un peu !!!

Ça c’est de la perspective d’avenir sous la coupole de Notre Dame et le Christ les bras ouverts...

Bras ouverts...là il faudrait regarder le chef et se concentrer sur la musique, le concert c’est demain....

(1) voir la magnifique série de photos Concert EVP 10 avril 2010, sur ce site.


Commentaires  Forum fermé

Logo de Cantica
dimanche 18 septembre 2011 à 09h03 - par  Cantica

J’aimerai bien savoir o

Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois