Balade au lac des Sagnes

samedi 3 septembre 2011
par  JMG
popularité : 13%













- récit précédent : Raid sur La Cloche
- récit suivant : La transversale Barcelonnette - Rocamadour

Le cadran solaire du logo de survol (apparaît quand on passe la souris sur le logo de l’article) a été photographié à 10h30 Temps Universel : il est manifestement déréglé.

Les images

D
Retour_synth
01 Lac de Sagnes
02 Lac de Sagnes
03 Lac de Sagnes
04 Lac de Sagnes
05 Lac de Sagnes
06 Lac de Sagnes
07 Lac de Sagnes
08 Lac de Sagnes
09 Lac de Sagnes
10 Lac de Sagnes
11 Lac de Sagnes
12 Lac de Sagnes
13 Lac de Sagnes
14 Lac de Sagnes
15 Lac de Sagnes
16 Lac de Sagnes
17 Lac de Sagnes
18 Lac de Sagnes
19 Lac de Sagnes
20 Lac de Sagnes
21 Lac de Sagnes
22 Lac de Sagnes
23 Lac de Sagnes
24 Lac de Sagnes
25 Lac de Sagnes
26 Lac de Sagnes
27 Lac de Sagnes
28 Lac de Sagnes
29 Lac de Sagnes
30 Lac de Sagnes
31 Lac de Sagnes
32 Lac de Sagnes
33 Lac de Sagnes
34 Lac de Sagnes
35 Lac de Sagnes
36 Lac de Sagnes
37 Lac de Sagnes
38 Lac de Sagnes
39 Lac de Sagnes
40 Lac de Sagnes
41 Lac de Sagnes
42 Lac de Sagnes
43 Lac de Sagnes
44 Lac de Sagnes
45 Lac de Sagnes
46 Lac de Sagnes
47 Lac de Sagnes
48 Lac de Sagnes
49 Lac de Sagnes
50 Lac de Sagnes
51 Lac de Sagnes
52 Lac de Sagnes
53 Lac de Sagnes
54 Lac de Sagnes
55 Lac de Sagnes
56 Lac de Sagnes
57 Lac de Sagnes

La balade

Il y a ceux qui font la balade, en gros les jeunes, et ceux qui font le tour du lac.

En gros les moins jeunes

Nous voici partis à trois voitures, après une soirée à régler les GPS (certains admettent les décimales de degrés et d’autres uniquement les minutes secondes), en piquant les coordonnées sur Google Earth

Rapidement plusieurs options se dessinent selon les chauffeurs à cause du chemin-qui-s’était-effondré-il-y-a-deux-ans-tu-te-souviens-pas ?, la route du haut, celle du bas, celle du milieu, on est des petits gâtés quand on va au lac des Sagnes...

Je fais co-pi chez Jean-François, qui pilotait du temps où il était encore plus jeune des tas d’avions dans des circonstances que même en rêve tu cauchemardes, alors une t’ite route de rien c’est two fingers in the nose

Autant dire que je n’ai rien à faire, mais ça occupe...

Tout se passe bien, bord du lac, Lézôtres arrive, départ

L’eau est immobile dans le frais soleil du matin, des terres d’ombre brûlée légèrement violacées avec le vert très jaune des herbages, mélange de vie en éveil et d’hiver à l’affut l’air de dire "rien n’est joué"...

Rien n’est joué mais on sera partis avant hé hé !

On longe un petit torrent, ça grimpote gentiment, on passe un premier verrou pour arriver à une bergerie, les occupants sont sur le pied de guerre pour partir avec les moutons, 1630 si tu veux tout savoir

Monsieur nous explique pour les Patous engagés contre les loups, le climat, les périodes, les alpages, madame est désolée par certains éleveurs dont les animaux n’ont pas la laine adaptée à la montagne, c’est cruel, il y a un abruti qui a tordu le fer à béton du cadran solaire...

La brebis trop vieille, elle ne sera pas de la balade, celles avec mal aux pattes ont un pansement, berger en fait c’est tout un savoir faire, si tu n’aimes pas les bêtes, on s’en doutait...

Le torrent se durcit, passe entre des gros blocs, je fais un enregistrement du bruit de l’eau et du tintement des clochettes,à utiliser avec les diaporamas

Nous marchons avec le troupeau, sous l’œil mi figue mi raisin des Patous, pas certain qu’ils fassent la différence entre un loup et un marcheur si on s’approche trop de leurs protégés !!

On mâche à fond les mandibules poussés par les chiens noirs attentifs au moindre geste du patron, ça me rappelle "casse toi de mon herbe", il y a des fleurs inimaginables certaines avec des bleus profonds, des gentianes je crois, des striures curieuses faites aux rochers du temps des glaciers, une ambiance à la limite de l’irréel peut-être à cause de l’air moins riche, de la lumière, des surplombs rocheux, quelque chose d’un peu biblique, il est vrai les moutons ça aide...

Mais l’heure avance, le sommet ce sera pour une autre fois, c’est déjà fini, il faut redescendre, retrouver la voiture et les papotailles sur la route la plus sûre, la moins longue, la plus..je-me-demande-bien-pourquoi-tu-discutes-puisque-j’ai-raison...

Demain je vais à Rocamadour, mais c’est une autre histoire !!!

Les données

Localisation (compatible Google Earth) : 44.385998N et 6.832595E

Altitude 1902 m

Avec le Géonaute (appareil de base, voir photo ci-dessous), on enregistre les données de la course :

Distance : 10.5 km

Durée : 3h

Vitesse moyenne : 3.35 km/h

Vitesse max : 22.27 km/h (retour en courant et en descente...)

J’ai fait un fichier .kml (Keyhole Markup Language) qui vous permet de visualiser la balade en 3D, voir "Formation : fichiers .kml Google Earth"

Il est en PJ ci-dessous, je vous invite à tester, c’est bluffant, en PJ également les images du départ et de l’arrivée, mais c’est animé bien évidement !


Documents joints

Les Sagnes 10-08-2011.kml

Portfolio

JPEG - 29.4 ko D Retour_synth

Commentaires  Forum fermé

Logo de Colette
lundi 5 septembre 2011 à 22h20 - par  Colette

Ouaaah ! Tr